Trouver du confort dans l’inconfort…

Que faire quand dans le cercle on traverse un moment inconfortable…

Je vous propose de lister quelques situations « difficiles » et de vous proposer des solutions :

Mélodie trop haute a chanter

Les notes sont trop graves

La boucle est fatigante (beaucoup de notes et peu de temps pour respirer par exemple)

Vous ne comprenez pas bien la boucle

Vous vous ennuyez dans une boucle

Vous vous sentez oppressé par le monde

Avant de rentrer dans les détails concrets de certaines situations je vous invite à observer votre attitude en cas d’inconfort. Est-ce que vous vous tendez physiquement, est ce que vous vous mettez à chanter plus fort, est ce que vous vous parvenez à rester en lien avec vos voisins de pupitres et le reste du cercle? La détente, et la maitrise du volume sont de grands amis de notre pratique, ne l’oubliez pas 😉

Si vous restez dans le cercle, essayez d’y rester avec engagement et joie…
Si vous êtes mal dans votre pupitre, changez…
Si la voix est trop grave, chantez l’octave au dessus…
Vous avez le droit de respirer! Si pour cela vous devez couper une note ou une mesure faites le.. Surtout si vous n’êtes pas seul dans votre pupitre… Si vous pouvez éviter de couper la boucle pour respirer c’est mieux bien sûr. Il suffit souvent de mieux respirer pour s’en sortir 😉
Si vous vous ennuyez… Essayez de trouver du plaisir en vous connectant mieux aux autres, regardez vos partenaires, faites des nuances, jouez avec votre timbre, vous pouvez aussi créer de petites chorégraphies avec vos voisins pour créer du fun et du lien.
Vous êtes oppressé par le monde, sortez du cercle…
Vous n’avez pas bien compris la boucle… Faites de votre mieux sans chanter trop fort pour vous laisser l’opportunité d’entendre les autres membres du même pupitre ou redemandez à l’improvisateur… Sans mots svp, faites vous comprendre sans casser le flux musical. Dans tous les cas si vous restez, faites de votre mieux pour rester connectés aux autres, à la musique…

Le cercle doit, à mon sens, être un lieu de connexion, de plaisir et d’écoute. Essayez de rester toujours en lien, dans une belle écoute et en prenant soin de vous!
Qu’avez vous à offrir si vous êtes mal? Dans nos pratiques il est essentiel de prendre soin de l’ensemble, et donc d’abord de soi. Essayez de vous reconnecter à vous et d’être là dans le bien être, ça s’entendra dans le résultat global et ça sera tellement plus agréable à vivre pour vous!

Voici un lien vers un article qui me semble aidant de Patricia: lâcher-prise/endurance
http://ressources-improvisation-vocale.org/lacher-prise-endurance/


A puls’
Anne-Lise

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Aurelie dit :

    Merci pour ce petit mot, car c’est ce que je ressentais justement. Je vais essayer d’appliquer ces pistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest